La 3ème circonscription du 93 au coeur des appetits pétroliers

L’an dernier le Ministère de l’Environnement avait fait grand battage de sa fameuse interdiction d’exploiter les gaz de schistes alors qu’il annulait 3 permis sur …64 autorisés et qu’il se bornait, en fait, à interdire l’exploitation par fracturation, et non pas l’exploitation par d’autres moyens. Les défenseurs de l’environnement, qui savent depuis longtemps que le Ministère de l’Environnement s’en soucie comme d’une guigne, alertaient sur le double langage et notamment sur celui de Jean-Louis Borloo qui regrettait, mais un peut tard, d’avoir accordé ces permis. Ils demandaient à tous les opposants à cette nouvelle atteinte considérable à l’environnement de continuer à être mobilisés.

Eh !bien, ce qui semblait être sorti par la porte est rentré par la fenêtre : il s’agit maintenant d’exploiter du pétrole de schiste ! Et le 17 janvier 2012 un colloque placé sous le haut patronage du Premier Ministre réunissait compagnies pétrolières, industriels et décideurs politiques en présence du Ministre de l’Environnement, pour discuter de l’avenir des hydrocarbures de schiste, avec cette question en toutes lettres dans le programme :

«  L’interdiction française : comment en sortir ? »

On ne peut être plus clair !

Depuis le 19 janvier, 14 permis de recherche exclusifs ont été mis très discrètement « à la consultation du public » en DRIEE jusqu’au 20 mars, 11 concernent notre région Ile de France. Cela couvre une superficie de 395km2 essentiellement située en Seine et Marne et pour partie en Seine Saint-Denis, Val de Marne et Essonne. L’agglomération de Marne la Vallée se situe au cœur du périmètre, le long de la Vallée de la Marne. Les 4 villes de notre circonscription sont touchées et Noisy le Grand est entièrement incluse dans le périmètre.

Pour le moment une association lutte depuis des mois contre les pétroles et gaz de schistes, il s’agit de Nature Environnement 77. A notre connaissance, il n’existe pas encore d’association de défense de ce type dans notre secteur.

Il s’agit à la fois de se battre contre cette nouvelle atteinte à l’environnement mais également de mettre les choix énergétiques sous contrôle citoyen. Pouvons-nous continuer à admettre, par exemple que les agro carburants remplacent des cultures vivrières pour que nous puissions continuer à alimenter nos réservoirs ? Pouvons-nous admettre que des régions entières ressemblent aux sinistres déserts américains ou canadiens après passage des compagnies exploitantes d’hydrocarbures de schiste ? Pouvons-nous admettre d’assurer n’importe quelle production pour le simple fait qu’elle enrichira une poignée d’actionnaires ? Pouvons-nous admettre que l’obsolescence programmée de la production ne soit pas remise en cause ?

Un vaste de champ de réflexion s’ouvre à tous, réflexion à alimenter avant, pendant et après les séquences électorales. Pour ceux qui voudraient se documenter plus avant voici un site assez complet sur le sujet :

www.stop-petrole-de-schiste77.com/?p=938

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :