Après le 1er tour, on continue et on lâche rien !

Le Front de Gauche de la 3ème circonscription de Seine-Saint-Denis remercie les 6774 électrices et électeurs qui ont choisi de voter pour le candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, au premier tour de l’élection présidentielle.

Les grandes tendances à en retirer sont le rejet de Nicolas Sarkozy et l’apparition d’une nouvelle force à gauche, celle du Front de Gauche réalisant 11,11% au niveau national.

(suite…)

Publicités

DEPUTE-E-S FRONT DE GAUCHE – COMMUNIQUE : Syrie : la guerre n’est pas la solution!

François Hollande a déclaré, ce matin sur une radio nationale, que s’il était élu président de la République, la France participerait à une opération militaire en Syrie pour peu qu’elle soit décidée par l’ONU. Cette déclaration est tout aussi surprenante qu’inquiétante.

Surprenant, en effet, qu’un candidat de gauche s’aligne aussi facilement et franchement sur les positions du président-candidat de droite, Nicolas Sarkozy. La diplomatie et la politique extérieure de la France ne sont, en effet, pas plus que la politique intérieure, un terrain de neutralité qui appellerait automatiquement le consensus national.

(suite…)

LE VOTE UTILE AU PREMIER TOUR C’EST JEAN-LUC MELENCHON

POUR NOUS DÉBARRASSER DE NICOLAS SARKOZY ET DE SA POLITIQUE DE DROITE : RASSEMBLONS-NOUS

C’est ce que veut le Front de Gauche et son candidat commun Jean Luc Melenchon pour en finir avec les souffrances que fait subir au peuple ce gouvernement.

Alors pourquoi tant de haine contre le Front de Gauche de la part de monsieur Maheas, maire de Neuilly-sur-Marne, dans le courrier qu’il adresse aux nocéens et aux nocéennes ?

(suite…)

Les marchés financiers, Hollande et la mort du CDI

L’heure est grave, sinon périlleuse, dangereuse. Nous le savons tous, la situation économique de la France est désastreuse. Les politiques des gouvernements Français successifs depuis 20 ans bientôt, alignées sur les ordres des décisions Européennes, nous ont amené au bord d’une falaise dont la hauteur est encore insondée. Par Nicozeo.com.

Un film réalisé par Les Mutins de Pangée.

(suite…)

L’encadrement des loyers? A la baisse!

«La gauche propose bien un encadrement des loyers mais, pour le PS, la solution consiste à ralentir la hausse d’un marché qui a déjà atteint des sommets inaccessibles pour le plus grand nombre alors que le Front de Gauche inverse la tendance en redescendant sur terre.» Par Romain Biessy et Maël Goepfert, responsables du pôle ville-habitat du Front de Gauche.

(suite…)

Meeting : direct jeudi 19 avril dès 19 heures

Pour ce dernier meeting avant le premier tour, le Front de gauche se déplace jeudi 19 avril Porte de Versailles, à Paris. Dès 19 heures, la soirée sera retransmise sur http://www.placeaupeuple2012.fr. Un peu partout en France, des écoutes collectives seront organisées pour un multi-meeting. N’hésitez pas à contacter l’équipe de campagne à l’adresse suivante pour faire savoir où vous organisez des écoutes collectives ou des retransmissions par écrans géants sur des places publiques : multi-meeting@placeaupeuple2012.fr

Marché de Noisy-le-Grand 15 avril 2012

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retrouvons nous au Pavé Neuf samedi 14 avril

 

NEUILLY-PLAISANCE : ASSEMBLEE CITOYENNE SUR L’EMPLOI ET LES SALAIRES LE 16 AVRIL

L’emploi est la priorité des citoyens, parce que sans travail on ne peut pas trouver sa place au sein de la société et se réaliser pleinement.

La précarité n’est pas la solution, c’est dans un poste stable que l’avenir est possible et les périodes sans emploi doivent être mise à profit pour se former en gardant sa rémunération, dans le cadre d’une Sécurité sociale professionnelle.

Deux choix possibles :

Continuer la politique libérale qui consiste en une politique de bas salaires adossée à une remise en cause des droits des salariés.

Mettre en œuvre une véritable politique salariale qui relance la consommation, avec une reprise en main du système bancaire.

Exprimez-vous sur cette question essentielle et faites nous part de vos remarques et propositions.

Lundi 16 avril à 20h30, 87 av du Mal. Foch

NEUILLY-PLAISANCE

 

LA POSTE : POUR NOUS, C’EST L’HUMAIN D’ABORD !

La casse du service public postal au mépris de la volonté populaire

Lors de sa campagne électorale en 2007, Nicolas Sarkozy n’avait à aucun moment évoqué un éventuel changement de statut de La Poste. Pourtant, il ne s’est pas retenu de l’attaquer, méprisant les 2 millions de citoyens qui, lors de la votation citoyenne du 5 octobre 2009, avaient réclamé l’organisation d’un référendum sur le devenir du service public postal.

Passant outre le « NON » des français au projet de traité constitutionnel, il a fait adopter sans référendum, son dérivé, le traité de Lisbonne, qui a accéléré encore l’ouverture des services publics aux intérêts privés.

Le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy est désastreux, tant pour les postiers que pour les usagers

Après la perte du monopole de la distribution du courrier entérinée en 2006 par la commission européenne, La Poste est devenue en 2010 une société anonyme dont l’État et la Caisse des dépôts et consignations sont actionnaires. Ils attendent du rendement : des dividendes ! C’est une holding de 170 sociétés. Ses dirigeants ont besoin de beaucoup de capitaux pour investir sur les marchés qu’ils estiment porteurs, ils cherchent des financements au détriment du service public.

Pour ce faire, La Poste continue sa « modernisation » qui rime avec rentabilisation : suppression de postes, sécabilité, mécanisation du tri, vente de services auparavant gratuits, distribution revue tous les 18 mois … Ultime trouvaille du deuxième employeur de France : équiper les 100 000 facteurs de Smartphone d’ici à 2015 pour les transformer en guichets mobiles (Facteurs service plus) ! Ces multiples réorganisations détruisent l’emploi et engendrent souffrance au travail, stress, détresse chez le personnel, y compris chez les cadres.

 

TRACT LA POSTE pdf

%d blogueurs aiment cette page :