Le Front de Gauche 93-3 aux cotés des salarié-e-s de PSA

Deux camarades du Front de Gauche de la 3ème circonscription, Annie et Patrice se sont joints à la manifestation du mercredi 25 juillet devant le siège de PSA et sur l’avenue de la Grande armée jusqu’à l’Etoile. Patrice nous expose en quelques lignes ce qu’il s’y est passé et donne une petite réflexion personnelle.

Ces quelques mots sont illustrés par des photos de notre camarade Fabrice qui était lui aussi présent ce mercredi 25 juillet.

Les prises de paroles ont été nombreuses et en particulier ont été appréciées celles de militants de Renault et Sanofi qui ont exprimé leur solidarité et la similitude de leurs destins de futurs licenciés dans des groupes qui réalisent des profits et versent des dividendes et dont le chiffre d’affaire loin de diminuer a atteint des niveaux records ces toutes dernières années. Ont été dénoncés également les versements considérables d’aides publiques à PSA sans contreparties. Il y avait des militants de toutes les organisations syndicales ( CGT, CFTC, FO et CFDT ), nous avons rencontré des copains du Parti de Gauche et vu passer Pierre Laurent Secrétaire Général du PCF. Il y avait aussi la présence voyante et bruyante de CRS caparaçonnés comme de gros insectes, en prévision d’incidents tout à fait improbables.

Point important les CE des différentes usines du groupe ont obtenu la nomination d’experts (comme le prévoit le Code du travail), de sorte que ces derniers n’étant en mesure de commencer leur mission que fin août, le PSE est repoussé d’autant. Bien que les expertises soient consultatives par rapport au PSE, PSA devra attendre au delà de la rentrée pour faire son mauvais coup.

Sur le chemin avenue de la Grande Armée des touristes américains nous ont demandé ce qui se passait, nous leur avons expliqué (en anglais) qu’il s’agissait d’une manifestation contre la suppression de 8000 emplois, ils ont levé le poing et nous ont assuré de leur soutien. Un peu de solidarité internationale, ça fait du bien.

J’ai entendu sur la radio publique une « fine analyse » d’un journaliste opposant la politique industrielle du gouvernement et celle de l’ancienne majorité, la première opposant des contraintes à PSA tandis que l’autre voudrait des « champions industriels » pour la France, ces derniers pour être champions devraient être le plus « légers » possibles, le poids venant bien évidemment des salaires, des « charges » sociales ( qui sont, doit on le rappeler nos retraites et nos cotisations maladies et accident du travail ) et de ces horribles impôts qui devraient être les plus faibles possibles bien sûr (on voit le résultat en Grèce).

Mais que sont ces « champions » sinon des multinationales prédatrices qui profitent d’un salariat français éduqué, compétent, productif et de nos infrastructures, équipements et services publics qui font la différence entre la France et le cœur de la forêt amazonienne, mais qui ne veulent surtout pas contribuer à la rémunération de tous ces avantages productifs. Quelle est la différence entre Renault entreprise « Française » qui réalise deux tiers de sa production à l’étranger et un groupe comme Général Motors ? Que les actionnaires soient en majorité Français ? Pourquoi les salariés devraient ils être patriotes en acceptant des baisses de salaires tandis que les bénéficiaires des dividendes et des retraites chapeau et autres stocks options planquent leur magot en Suisse.

Cessons d’accepter toujours le moins disant social, après tout des pays comme la Chine imposent aux industriels qui veulent s’implanter sur la marché Chinois de produire sur place ce qu’ils vont vendre. Pourquoi ne pas frapper de droits d’entrée ou de boycott des productions délocalisées et réimportées en France ?

Et enfin pourquoi ne pas réfléchir tous ensemble à l’abri de la propagande libérale et du matraquage consumériste à nos véritables besoins vitaux qui sont, outre les besoins élémentaires de survie (nourriture, eau, logement chauffage, soins) des besoins de solidarité, d’entraide, de reconnaissance, d’amour, que jamais le système capitaliste qui nous étouffe ne pourra nous fournir à tous. Laissons le crever dans son coin (ce qui ne saurait tarder) et construisons ensemble et en marge de ce système une société certes plus frugale mais plus riche humainement, moins dépensière en ressources naturelles, non prédatrice envers les plus pauvres où qu’ils vivent et où les activités seraient re-localisées, permettant l’emploi pour tous même pour les plus vulnérables.

Coluche disait dans son sketch le clochard analphabète : « la société ne veut plus de nous, tant mieux on ne veut pas d’elle », appliquons la même résolution au capitalisme mondialisé, tendons la main aux quatre millions de chômeurs, aux précaires, aux temps partiels subis, aux jeunes exclus, aux vieux dans la misère, et construisons autre chose ensembles que cette société de violence et d’exclusion, des expériences existent, multiples AMAP*, SEL**, Coopératives ouvrières, monnaies locales***, notre dépendance envers le capitalisme n’est qu’apparente, elle résulte d’un long travail de conditionnement, nous pouvons sortir de cette addiction.

AMAP : association pour le maintien de l’agriculture paysanne, des consommateurs se mettent en commun pour acheter au juste prix la production d’un agriculteur et garantir ainsi son activité tout en se procurant des produits de bonne qualité hors de la grande distribution.

SEL : Services d’Echange Locaux, système permettant localement à des groupes d’habitants d’échanger sans l’intermédiaire d’une monnaie ou à l’aide d’une monnaie locale leur compétence ou leur travail.

La monnaie locale, à la différence de la « vraie » n’a qu’un usage local pour des échanges locaux et surtout elle ne se stocke pas ne se met pas dans un bas de laine ou dans une SICAV au Luxembourg, elle ne sert qu’aux échanges pour des besoins essentiels, elle ne permet pas l’enrichissement.

Patrice Meillier
Annie Setine

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :