FRANÇAIS-E-S ET ÉTRANGER-E-S : ON VEUT L’ÉGALITÉ MAINTENANT !

La victoire contre Sarkozy doit beaucoup aux mobilisations contre sa politique de stigmatisation et de discrimination à l’égard de l’immigration qui a défiguré notre société. Celles et ceux qui ont tant contribué à chasser Sarkozy attendent une rupture avec les politiques inhumaines d’hier.

Valls à pas de Guéant ?
Le gouvernement Hollande a choisi hélas de laisser la politique en matière d’immigration aux mains du ministère de l’intérieur, maintenant le lien nauséabond entre «immigration et insécurité» pourtant dénoncé par toute la gauche sous Sarkozy. Depuis l’été, les démantèlements des campements de Roms se poursuivent, tout aussi inacceptables que sous le gouvernement précédent. Des arrestations et expulsions de personnes sans papiers sont toujours prononcées.

Pour le Front de Gauche, l’immigration n’est pas le problème.
Les personnes sans papiers pour la grande majorité, travaillent, payent des impôts et des cotisations sociales, consomment, et contribuent à la vie économique. Leur grève courageuse et historique, soutenue par plus de 11 organisations syndicales et associatives, leurs marches et manifestations, ont permis de changer l’image de l’immigration dans l’opinion. Tous les salarié-e-s ont intérêt à ce que cesse la surexploitation de travailleur-euse-s sans droits par un patronat qui cherche sans cesse à déréguler le marché du travail et faire pression sur les salaires et les conditions de travail en organisant la concurrence de tous contre tous.

Le problème, ce n’est pas l’immigré, c’est le banquier !
Les travailleur-euse-s sans papiers travaillent dans nombre d’emplois comme le bâtiment, la restauration, la sécurité, l’aide à la personne…etc. Les immigré-e-s ne perçoivent que 47,9 milliards d’euros par an en allocations ou services, quand ils rapportent au pays plus de 60 milliards d’euros en impôts et cotisations. Ils ne représentent par ailleurs que 5% de la population en France. La crise actuelle est bien provoquée par la domination des banquiers, des actionnaires et des politiques libérales qui imposent l’austérité aux peuples et aggravent la récession pour préserver leurs privilèges et accroître leurs profits.

Notre République : même sol, mêmes droits !
Les lycéens jeunes majeurs et les familles sans papiers d’enfants scolarisés dans nos écoles, ont été parrainés par de nombreux élu-e-s de gauche. Il est urgent que cessent les arrestations et les expulsions à leur encontre. Nous sommes toutes et tous concerné-e-s, c’est le fondement même de notre société qui est en cause. Exigeons l’égalité des droits !

Ils et Elles vivent ici, grandissent, étudient et travaillent ici : ils et elles restent ici !
Le Front de Gauche appelle les citoyen-ne-s à participer à la manifestation initiée par la CGT, des collectifs de sans papiers et soutenue par de nombreuses organisations :
MANIFESTATION  A PARIS LE SAMEDI 1er SEPTEMBRE : 14h30
place de la République en direction de l’église St-Bernard
(Le 23 août 1996, sous Pasqua, 300 femmes, hommes et enfants sans papiers étaient expulsés de l’église St-Bernard)

Publicités

Face au péril du nouveau traité européen « L’Europe des peuples nous appelle ! »

Un livre de Patrick Le Hyaric, édité par l’Humanité.
L’auteur : Patrick Le Hyaric est directeur de l’Humanité et de l’Humanité-Dimanche, Député du Front de Gauche au parlement européen, Vice-président du groupe de la Gauche unitaire / Gauche verte nordique.

Patrick Le Hyaric démonte dans cet ouvrage la camisole de force dans laquelle les institutions européennes, de concert avec les marchés financiers, tentent d’enfermer les peuples pour longtemps. C’est l’austérité à perpétuité que prévoit le nouveau traité européen coécrit par M.Sarkozy et Mme Merkel.
Celui-ci a deux frères : deux règlements qui font de la Commission européenne la police budgétaire, économique et sociale et le mécanisme européen de stabilité (MES), ce FMI européen. Le livre les révèle, les décortique, en montre les conséquences terribles pour les peuples : souffrances sociales aggravées, recul considérable de la démocratie, vol de la souveraineté populaire.
Si ce nouveau traité est mis en place, un système ultralibéral et totalitaire serait constitutionnalisé. Ces textes fracturent les idéaux de la République et conduisent à l’implosion de l’idée européenne. Le moment est sérieux et grave.

Ce livre est un appel à la résistance et à lancer un processus unitaire de refondation de l’Europe.
Il sera disponible dès le 20 août prochain au prix de 5 euros.
Format : 13,5 X 21,5 à la française, dos carré collé, 254 pages.

ESTIVALES CITOYENNES DU FRONT DE GAUCHE

Les estivales citoyennes du Front de Gauche auront lieu les 25 et 26 août 2012 à l’Université Stendhal Grenoble 3 à Saint Martin d’Hères, près de Grenoble.

Elles s’articuleront autour de nombreux ateliers et débats, en amphithéâtre ou dans des salles plus petites, sur des questions à la fois thématiques et pratiques.

Pour toutes informations, vous pouvez envoyer un message à estivalescitoyennes@frontdegauche.fr

Le programme :

Samedi 25 août
10h00 à 18h00 : les ateliers
La journée du samedi, entre 10h00 et 18h00, sera consacrée à des ateliers de 1h45, répartis en filières. Les horaires précis des ateliers, ainsi que la liste des intervenants pour chacun d’entre eux, seront finalisés dans les plus brefs délais.
18h00 à 19h30 : le meeting européen
Avec la participation de Maité Mola (Izquierda unida – Espagne), Paolo Ferrero (secrétaire national de Rifondazione Comunista – Italie), Marisa Matias (députée européenne, Bloco de Esquerda – Portugal) et un représentant de Die Linke (Allemagne).

Dimanche 26 août
09h00 à 11h00 : les ateliers sur le développement du Front de Gauche
Le dimanche matin sera dédié à des ateliers / débats sur le développement du Front de Gauche.
11h00 à 13h00 : le meeting de clôture
Les estivales se termineront par un meeting de clôture sur la rentrée politique et sociale.

%d blogueurs aiment cette page :