Emploi et Industrie en Seine-Saint-Denis, le temps du changement est venu !

Les femmes, les hommes qui travaillent et habitent en Seine-Saint-Denis constituent sa première richesse. Leur dynamisme, leur jeunesse, leur intelligence, leur engagement citoyen sont porteurs de propositions alternatives pour une vie meilleure. 

Les jeunes sont les premières victimes de la crise. Nous devons poser les fondations pour qu’aujourd’hui et demain, la jeunesse puisse se construire, s’émanciper loin de la précarité où on veut la vouer. Il est temps de tous les entendre.

Des vagues de licenciements affaiblissent la Seine-Saint-Denis. 15 000 emplois sont menacés dans des secteurs clés de l’industrie. Or, chaque emploi industriel génère trois emplois induits, dans le commerce, la sous-traitance et les services publics.

Dans ce département, la crise, les discriminations sociales et territoriales provoquent plus de dégâts qu’ailleurs. Ces discriminations touchent plus gravement encore les salariés sans papiers. La préservation des emplois est un enjeu majeur.

La France et le gouvernement Ayrault s’inscrivent actuellement, dans le sillage de l’austérité européenne, comme le montre le vote du Traité européen « Merkozy », qui impose la règle d’or financière avant le respect des droits humains.

Nous nous opposons à ces logiques. Le débat sur la compétitivité, la vieille rengaine du coût du travail, le carcan imposé par des politiques d’austérité budgétaire sont à l’opposé des solutions qu’il convient de mettre en œuvre.

Rassemblés à Bobigny le 1er décembre, NOUS, politiques, syndicalistes, militants associatifs et citoyens convergeons, dans le respect de l’indépendance de chacun, pour appeler à la sauvegarde et au développement de l’emploi, notamment industriel. Nous demandons un plan d’urgence pour l’emploi, le changement doit être au rendez-vous :

1– Refus des plans de licenciements et maintien des emplois et des sites de production de PSA Aulnay, SANOFI Romainville, Presstalis Bobigny et Air France à Roissy.
2– Par le vote de la loi d’interdiction des licenciements boursiers, déposée par les parlementaires du Front de Gauche, et l’instauration de nouveaux pouvoirs d’interventions et sur les choix stratégiques des entreprises.
3– La mise en place d’une sécurité sociale professionnelle assurant une continuité des droits liés au travail tout au long de la vie (salaire, formation, nouvel emploi)
4– La création d’emplois stables par le maintien du CDI, la fin des contrats précaires, l’augmentation du SMIC à 1700 € et un relèvement généralisé des salaires.
5– La création d’emplois par la réduction du temps de travail sans flexibilité, la ré-industrialisation du pays, la relocalisation des productions et le développement de la recherche. Cela passe par une politique de crédit d’autant plus bonifiée que les entreprises favorisent l’emploi, la formation, l’investissement et le respect de l’environnement.
6– Le développement de services publics, affaiblis par les politiques d’austérité, car ils sont un levier essentiel pour sortir durablement de la crise et pour promouvoir les droits collectifs.

Rien ne nous sera donné. Nous serons de toutes les initiatives qui permettent de mobiliser toutes celles et tous ceux qui sont victimes de la politique d’austérité, des suppressions d’emplois. Mobilisons-nous pour la marche pour l’emploi en Seine-Saint-Denis le 17 janvier 2013, et d’autres initiatives à venir, en soutien aux mobilisations contre le chômage et l’austérité.

PREMIERS SIGNATAIRES:

Politiques : Yann ABRAHAM (FASE 93), François ASENSI (député-maire de Tremblay en France), Eliane ASSASSI (sénatrice), Michel BIDAUX (Gauche Anticapitaliste), Franck BOISSIER (PG 93), Jean BRAFMAN (FASE 93), Hervé BRAMY (PCF 93), Patrick BRAOUEZEC (Président de Plaine Commune), Marie-George BUFFET (députée), Sofia DAUVERGNE (conseillère municipale, Romainville), Claude DEBONS (Gauche Unitaire), Gilles GARNIER (Conseiller général), Riva GHERCHANOC (PG 93), Delphine HELLE (Gauche Unitaire),Miguel HERNANDEZ (maire adjoint Aulnay-sous-Bois), Pierre LAPORTE (Conseiller général), Capucine LARZILIERE (Gauche Anticapitaliste), Martine LASCAR (Convergence et alternative), Patrick LE HYARIC (député européen), Jean-Claude MAMET (Convergence et Alternative), Catherine PEYGE (maire de Bobigny), Nelly ROLAND (Maire de Villepinte), Jacqueline ROUILLON (Conseillère générale, Maire de Saint-Ouen), Nathalie SIMONNET (PCF 93)

Syndicalistes : Jean-Yves BLONDEAU (syndicaliste, fonction publique), Mathieu BRABANT (CGT, éducation) Thomas DANGLOT (FSU PJJ), Michel DOARE (DS SPPS 93), Stéphane GUINOT (ROTOS 93), Ameur HAIMAD (ROTOS 93), Robert HIRSCH (FSU, éducation), Claire HUOT (CGT Territoriaux de Montreuil), Brigitte MORANNE (CGT, Hôpital André Grégoire), Abdallah MOUBINE (syndicaliste PSA), Claire PESSIN-GARRIC (responsable départementale association d’éducation populaire), Suzanno OLIVIER (syndicaliste CGT-ERDF) Hervé OSSANT (CGT 93), Laurent PAGNIER (syndicaliste, IDF), Danielle SANCHEZ (ingénieur, centre d’ingénierie EDF de St Denis), Denise SHOLL (syndicaliste, ex-SANOFI), José TOVAR (syndicaliste éducation), Guy TRESSALET (FSU 93), Juan VICUNA (syndicaliste CGT Sanofi Romainville)

Associations : Jean-François BENET (association de solidarité 93), Elise BOURDIER (militante pacifiste du Mouvement de la Paix), Agnès CLUZEL (militante antiraciste et du droit des étrangers), Michel HERVIEU (responsable fédération de parents d’élèves), Michel LAMBOLEY (ATTAC 93 centre) Jeannick LEPRETRE (militante pacifiste du Mouvement de la Paix), Mouvement des Jeunes Communistes Français 93 (mouvement de jeunesse), Daniel ROME (ATTAC 93 sud), Fabienne TESSIER (association féministe)

NOM :              PRÉNOM :             VILLE :           ADRESSE MAIL :         SIGNATURE :

(Pétition à envoyer à : Initiative FdG 14 rue Victor Hugo – 93 500 Pantin ou à un militant de votre connaissance. Pour toute information, contacter par mail initiative.fdg93@laposte.net)

Publicités
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. L’humain d’abord car une Nation n’est composée que d’hommes.
    Une Nation, ce n’est pas des concepts, ce n’est pas des idées, ce ne sont que des hommes sur une petite partie de la planète.
    Cordialement

    Réponse
  2. frontdegauche933

     /  19 janvier 2013

    Le Front de gauche regrette la signature des accords sur l’emploi. Ce texte inspiré par le MEDEF marque une avancée pour celui-ci. Cette organisation patronale s’en est d’ailleurs aussitôt réjouie. S’il y a sécurisation c’est celle qui permet plus de flexibilité ! Le CDI est toujours plus attaqué comme norme de notre droit du travail. La hiérarchie des normes est contestée : les salariés ne pourront plus refuser un avenant à leur contrat de travail si un accord d’entreprise le prévoit. Sur bien des aspects, cet accord rompt avec notre modèle social et républicain.
    Cet accord est en réalité minoritaire puisque les syndicats qui, à juste titre, le refusent, qu’ils aient participé ou non à la négociation, sont ensemble les plus représentatifs des salariés.
    La bataille n’est donc pas finie : ce texte ne vaut pas loi.
    Le Front de gauche soutiendra les mobilisations des organisations syndicales qui, lui étant opposées, interpellent le Parlement pour qu’il ne le vote pas en l’état. Majoritaires à l’assemblée nationale, les parlementaires PS et Europe Ecologie –Les Verts ont une lourde responsabilité : ils peuvent refuser cette régression sociale. Nous appelons les assemblées citoyennes et toutes les structures du Front de Gauche à interpeller leurs député-e-s et sénateur-trices de gauche. Ce texte ne doit pas passer !
    Le 23 février à Metz, lors du meeting de lancement à la campagne nationale « l’alternative à l’austérité, c’est possible », le Front de gauche, avec la participation de syndicalistes, présentera des propositions pour l’emploi et les droits des salariés et montrera que de vraies solutions pour la sécurisation des salariés et de l’emploi existent.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :