Unis contre l’austérité !

Lors de la séance du Conseil général du jeudi 21 mars 2013, les refus vis-à-vis d’un budget trop empreint d’austérité sont l’expression de notre opposition à l’asphyxie financière des collectivités territoriales provoquées par 10 ans de politiques de droite. Ils reflètent notre détermination collective à répondre aux besoins grandissants des habitants de la Seine Saint Denis.

Cette détermination pose comme préalable un fort rassemblement de gauche au sein de l’assemblée départementale. Nous sommes dans la majorité : la pluralité des expressions et les formes qu’elles ont prises lors du vote du budget de notre collectivité ne doivent pas alimenter une défiance mutuelle entre les différentes sensibilités de gauche. Le Président Troussel a accepté certaines de nos propositions qui ont conduit à la limitation à 5,9 % de la hausse de la taxe sur le foncier bâti et l’inscription de 40 M€ de recettes supplémentaires. Néanmoins, nous considérons que le budget du Conseil général est structurellement en difficultés et ceci quelque soient les choix de l’exécutif.

Partagée, cette détermination, à porter des alternatives à l’austérité, sera nécessaire pour obtenir les 2 milliards € de facture de la décentralisation et gagner des moyens nouveaux par la réforme de la fiscalité locale (afin de finir une bonne fois pour toute avec une fiscalité injuste qui pèse principalement sur les ressources des classes moyennes). Nous continuons à demander la prise en charge des allocataires du RSA, et l’abondement de l’Allocation départementale pour l’autonomie et de la prestation de compensation du handicap par l’État.

Nos exigences et nos demandes vont dans le sens d’une réelle politique de gauche tant au plan national que départemental. Nos expressions et nos votes sont uniquement inspirés par la volonté de dénoncer les injustices dont la Seine Saint Denis est encore et toujours victime, malgré une certaine prise en compte récente, par le gouvernement, de ses besoins.

Les élu-e-s du groupe communiste, citoyen, Front de Gauche pour une transformation sociale et écologique – Conseil général de la Seine-Saint-Denis:

Bally Bagayoko, Pascal Beaudet, Belaïde Bedreddine, Josiane Bernard, Hervé Bramy, Gilles Garnier, Florence Haye, Jean-Jacques Karman, Pierre Laporte, Jean-Charles Negre, Jacqueline Rouillon, Abdel-Madjid Sadi, Azzedine Taïbi

Vendredi 5 avril 2013

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :