Assemblée nationale : Rejet de l’amendement relatif à la place fondamentale de la commune dans l’organisation territoriale de la République

Mairie 2
Les députés du Front de gauche déplorent vivement que leur amendement, relatif à la place fondamentale de la commune dans l’organisation territoriale de la République, n’ait pu être adopté ce matin (18 juillet) par l’Assemblée nationale en raison de l’opposition du Groupe socialiste.
Alors que cette disposition avait été votée par le Sénat, ils voient dans ce rejet une indication particulièrement grave de ce qui s’avère être la philosophie de la réforme proposée par le gouvernement : la création des métropoles entraînera inéluctablement à terme la disparition des communes. Tout au long des débats, les députés du Front de gauche n’auront de cesse que de réaffirmer leur attachement indéfectible à la commune, premier échelon de la vie démocratique.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :