logo_npsc_web2
Comme vous le savez certainement déjà, le collectif Front de gauche Neuilly Plaisance Citoyenne Solidaire a besoin de soutien pour constituer une liste pour les prochaines municipales.
Nous sommes une vingtaine de militants (PCF, Parti de gauche, NPA) et citoyens de gauche, à construire collectivement, depuis plusieurs mois, un projet alternatif pour notre ville. Pour battre le Maire en place depuis 1983 qui mène une politique clientéliste, sécuritaire et anti démocratique.
Mais surtout pour porter une voix différente, issue de la gauche citoyenne, dans une ville qui manque cruellement de mobilisation et d’énergie militante et associative.
Nous avons beaucoup travaillé pour concevoir un premier programme de propositions concrètes, qui reste à finaliser avec l’ensemble des habitants qui souhaitent rejoindre notre démarche. Services publics locaux, démocratie locale, transition énergétique, éducation et jeunesse, culture, vivre ensemble… nous ne manquons pas d’idées à porter au suffrage des citoyens.
Mais il nous manque encore quelques volontaires pour constituer une liste complète, composée de 35 personnes, à parité femmes/ hommes.

Il serait dommageable que les idées de la vraie gauche ne soient pas représentées lors de cette élection, et de laisser ainsi le Maire sortant, sans aucune opposition combative, regagner à nouveau son mandat pour 6 longues années.

Rejoignez-nous le mercredi 26 février pour une réunion exceptionnelle.

Rendez-vous à 20h15 au 87 avenue de Maréchal Foch
Local au fond de la cour

Aucun engagement obligatoire n’est demandé. Il nous faut juste votre accord pour vous présenter sur la liste, et votre adhésion morale à nos idées et notre fonctionnement.

Plus d’informations : Mathieu : 06 28 07 43 95

Et par email : valletmathieu@gmail.com

N’hésitez pas à en parler autour de vous. Nous avons besoin de toutes les énergies !

logo_npsc_web2Lors de la réunion publique du samedi 15 février, nous avons pu échanger avec des Nocéens qui souhaitent que le Collectif Neuilly Plaisance Citoyenne Solidaire participe aux prochaines élections municipales en présentant une liste vraiment à gauche.

Mais soyons clairs : il reste encore à finaliser la liste des candidats.
En effet nous devons être 35 candidats pour constituer une liste.

Nous avons besoin de toutes les énergies !

N’hésitez pas à venir nous rencontrer

mercredi 19 février à 20h15

87 avenue du Maréchal Foch
Local au fond de la cour.

Votre participation à notre liste ne vous oblige à aucune implication, si ce n’est le respect de notre fonctionnement et l’attachement à nos idées.

Merci de faire suivre à votre réseau et à vos amis Nocéens si vous pensez que notre démarche peut les mobiliser.

A mercredi !
Suivez notre actualité sur Internet et les réseaux sociaux :
http://www.neuillyplaisance.fr
http://www.facebook.com/neuillyplaisance.fr
http://twitter.com/alterneuilly

réunion publique neuilly plaisance

Tract 13 fev

invit-2014

logo_npsc_web2

Le collectif « Neuilly-Plaisance Citoyenne et Solidaire » poursuit son travail d’élaboration d’un projet alternatif à gauche pour la ville.

Vous pourrez le rencontrer et échanger ensemble sur la création d’une liste Front de Gauche pour la prochaine élection municipale.

Participez à la réunion du collectif  

mercredi 05 février à 20h15
au 87 avenue du Maréchal Foch
(local au fond de la cour)

Ordre du jour : l’organisation d’une réunion publique exceptionnelle le samedi 15 février et la poursuite des travaux menés pour constituer le projet du collectif.


Suivez notre actualité sur Internet et les réseaux sociaux :
http://www.neuillyplaisance.fr
http://www.facebook.com/neuillyplaisance.fr
http://twitter.com/alterneuilly

Ensemble, construisons le 6 février un rapport de force favorable au monde du travail (Front des luttes)

hollandehumanitePendant que se développent dans la société, par médias et réseaux sociaux interposés, des thématiques sans rapport avec les préoccupations immédiates des citoyens/salariés, le Président de la République poursuit sa mue libérale en actes !

Le PACTE DE RESPONSABILITE présenté comme le « plus grand compromis social dans notre pays depuis des décennies » s’annonce surtout comme un énième cadeau aux entreprises. Sa philosophie est claire : une baisse massive du « coût du travail » contre d’hypothétiques embauches et un effort de « dialogue social ».

Le gouvernement s’apprête à accéder à une vieille revendication du Medef : la diminution drastique des cotisations familiales acquittées par les employeurs.

Il s’agit d’une attaque en règle contre les cotisations sociales, assimilées depuis toujours par les libéraux à des « charges » pesant sur les entreprises, alors qu’il s’agit d’un salaire socialisé.

Comme le révèle chaque semaine, la campagne nationale du Front de Gauche contre « le coût du Capital », ce n’est pas le «coût du travail » qui pénalise la compétitivité des entreprises, mais bien plus le coût de la finance. Depuis 10 ans, le montant des dividendes versés aux actionnaires est supérieur au montant de l’investissement productif !

Aujourd’hui, chaque salarié donne 45 jours de travail par an à l’actionnaire ou au propriétaire de l’entreprise contre 12 jours au début des années 80.

D’après les chiffres de l’INSEE, en 2012, le montant de la part patronale des cotisations versées pour financer la Sécurité Sociale s’élevait à 158 milliards d’euros et celui des charges financières (dividendes, frais financiers et bancaires….) qui pèsent sur les entreprises à 299 milliards d’euros !!!

Voilà la réalité !

Dans ce contexte, la situation de l’emploi continue de se dégrader avec 1 000 plans dits « sociaux » en 2013.

Et ce, malgré la loi dite à tort de « sécurisation de l’emploi », qui s’avère être ce que nous en avions dit, à savoir, un outil à la disposition du patronat pour licencier plus facilement et affaiblir la capacité des salarié-e-s et des syndicats à faire prévaloir leurs droits.

C’est dans cette période que continuent d’être remises en cause les libertés syndicales et sur fond de désespérance sociale, de la peur du déclassement se développent des discours de haine, xénophobes, racistes et antisémites !

Il y a urgence à ce que les forces progressistes se rassemblent, convergent pour mener en grand le débat et engager les mouvements sociaux et citoyens permettant de remettre la société sur les bons rails, dans le sens du progrès social et de la solidarité !

Pour ce faire, le FRONT DES LUTTES du FRONT DE GAUCHE soutient la journée d’action interprofessionnelle du 6 février 2014 et appelle les salariés à participer massivement aux grèves et manifestations qui seront décidées dans les entreprises et sur les territoires.

La journée du 6 février 2014 doit constituer une étape importante dans l’exigence d’une autre logique, de nouvelles orientations socio-économiques, (salaires, emploi, protection sociale, stratégies des entreprises) plus en rapport avec les aspirations de celles et ceux qui ne renoncent pas et qui œuvrent à un changement fondamental de cap politique.

Le FRONT DES LUTTES sans nier les difficultés, entend contribuer à l’élévation du rapport de forces afin d’imposer d’autres choix socio-économiques et politiques en rupture radicale avec les options néo-libérales poussées par l’actuel gouvernement.

C’est tout l’enjeu du 6 février 2014.

2014-01-27fdg-marseille

Tract_manif_6-2-14

%d blogueurs aiment cette page :