Assemblée citoyenne à Noisy-le-Grand jeudi 10 mai 19h30

Assemblée publique du Front de Gauche à Neuilly-sur-Marne mardi 10 avril

Guéant, Beschizza et Sarkozy : le Front de la haine !

Communiqué de presse

« Accepter le vote des étrangers, c’est la porte ouverte au communautarisme. Nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture halal dans les repas des cantines, ou réglementent les piscines à l’encontre des principes de mixité. »

Voilà les mots prononcés par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant lors d’un meeting électoral à Nancy vendredi 2 mars. Une fois de plus, le sinistre favori de Nicolas Sarkozy s’illustre en débordant le Front national sur son extrême-droite. Le candidat de l’UMP, Bruno Beschizza, fidèle porte-flingue de son ancien supérieur hiérarchique, doit se délecter : ses clichés haineux ont trouvé un porte-voix national.
Il n’est pas besoin d’expliquer en quoi ces propos sont stupides, dénués de sens et combien ils stigmatisent une religion intégrée en France. Guéant ne parle pas à l’intelligence. Dans la droite ligne du Sarkozy au kärcher, il tente d’attiser les peurs, d’exacerber les tensions, de créer des divisions entre les habitants de ce pays, entre les Français eux-mêmes.

Guéant, Beschizza et Sarkozy ont tombé le masque : ils constituent le front de la haine. Le Front de gauche relève le gant et affirme haut les valeurs de la France républicaine, laïque et diverse. Face à de tels propos, nous sonnons l’hallali : tous ensemble, pour faire place au peuple, chassons leurs idées de haine de nos vies.

Riva Gherchanoc et Moussa Diakhaté,
candidats du Front de Gauche dans la 3e circonscription de Seine-Saint-Denis

%d blogueurs aiment cette page :