Noisy le grand assemblée citoyenne 7 décembre 2011

« Le programme partagé du Front de Gauche, c’est quand et comment »

 Mercredi 7 décembre 2011 à 20h

SALLE DES ABEILLES

3 Allée du Glacis

NOISY-LE-GRAND

Face à Sarkozy et à la cupidité des marchés financiers, une large majorité de la population veut en finir avec la droite au pouvoir et refuser de payer la crise du système financier. Pour cela, il faut une gauche qui ose s’attaquer aux vrais privilégiés, ceux qui prônent l’austérité tout en se gavant avec les cadeaux fiscaux et les profits.

Le Front de gauche se construit autour de l’idée de bouleverser radicalement le jeu politique, en permettant à tous les citoyen-ne-s de s’investir dans la vie politique, pour décider ensemble de leur avenir. Il ne faut rien lâcher. Résister et construire une véritable politique de gauche sans compromission sont ses seules ambitions et elles peuvent être majoritaires dans le pays si vous le décidez.

Débattons du programme partagé que porte le Front de Gauche. Enrichissons-le ! Discutons-le, amendons-le. Qu’il devienne l’affaire d’un maximum de citoyens. Ensemble, nous pouvons tout !

Vous qui partagez ou pas encore le projet du Front de Gauche ; vous qui voulez une nouvelle politique en France et en Europe, prenez-votre place pour construire ensemble l’alternative lors des échéances électorales de 2012, présidentielle et législatives, et aussi au delà !


Neuilly-Plaisance assemblée citoyenne

ASSEMBLEE CITOYENNE

Mardi 15 novembre 2011 à 20h00

87 av. du Maréchal Foch *
Neuilly-Plaisance

Madame, monsieur, cher(e) ami(e), cher(e) camarade,

Vous pensez que le capitalisme n’est pas la fin de l’histoire et qu’une économie qui place l’humain avant le profit, applique les valeurs de solidarité, de coopération et de partage est à construire.

Vous exigez de la gauche un courage politique pour mettre en œuvre des mesures telles qu’une revalorisation du SMIC à 1700 € brut, la retraite à 60 ans à taux plein, le développement des services publics, la prise de contrôle des banques, le respect de l’écologie et non des lobbies, la dénonciation des traités européens pour construire une Europe sociale, la réorientation de la mondialisation dans l’intérêt des peuples…

Adhérent(e) ou non, vous voulez intervenir efficacement dans une structure politique qui rassemble des sensibilités de gauche diverses, dans laquelle vous pourrez construire des propositions autour  d’un « Programme partagé » perfectible.

Alors, nous vous proposons de créer une  ASSEMBLEE CITOYENNE  à Neuilly-Plaisance, afin de décider ensemble des actions à mener pour améliorer votre vie et faire gagner les candidats (es) du Front de Gauche dans les prochaines élections.

* Traverser le hall de l’immeuble ; le local est dans la cour sur votre gauche.

Ensemble contre les violences faites aux femmes

La parole des femmes est en danger
L’année 2011 a été rude pour les femmes : disqualifiée, niée,méprisée à l’occasion d’affaires politico-judiciaires et des commentaires journalistiques, la parole des femmes est en danger. Le traitement infligé à celles qui osent briser la loi du silence en dénonçant les faits de violences dont elles sont victimes dans les coulisses du système, est honteux. Alors que les associations féministes se battent depuis des années pour la reconnaissance de ces violences, nous avons
assisté pendant des mois à un florilège de propos machistes et de déclarations dégradantes. Ces violences et ces comportements sont l’expression de la domination masculine encore et toujours à l’oeuvre dans notre société.

Les femmes, premières victimes de l’austérité
En Europe et en France, les femmes sont les premières victimes des crises et des politiques d’austérité. Il n’y a pas de fatalité : n’acceptons pas la pauvreté, la précarité et le chômage. L’autonomie des femmes est une condition de l’émancipation et de l’égalité. Face à cette régression qui s’annonce, les pouvoirs publics – l’Etat – doivent agir. La loi votée en 2010 nécessite des moyens pour son application qui ne viennent toujours pas. Trêve de paroles ! Il faut une véritable volonté politique et desmoyens à la hauteur

Avec le Front de Gauche, faisons reculer le patriarcat
Dès2012,donnons lapriorité à l’éducationet à laprévention: éducation
des jeunes, sensibilisation et information de la population, formation des professionnels sont nécessaires pour faire reculer le patriarcat. Le Front de Gauche défend la proposition d’une loi-cadre incluant les propositions élaborées par les associations dumouvement féministe.

Nous exigeons que les associations féministes conservent les missions de service public auprès des victimes, ce qui implique l’attribution de moyens financiers en fonction des besoins recensés chaque année. Il est hors de question que l’État se désengage ! Si des missions de service public sont transférées aux collectivités territoriales, le budget doit suivre !

Les propositions du Front de Gauche :
Des campagnes d’information et de sensibilisation permanentes
Une formation spécifique et obligatoire en matière de prévention pour tout-es les professionnel-les concerné-es
Le changement dans le code pénal et le code du travail de la définition du harcèlement sexuel, s’appuyant sur celle de l’Union Européenne, «comportement non désiré à connotation sexuelle»
La délivrance ou le renouvellement dans les plus brefs délais du titre de séjour pour les femmes étrangères victimes de violences conjugales.
Le statut de réfugié pour toute femme demandant l’asile parce que victime de violences sexistes, sexuelles ou lesbophobes
L’abrogation du délit de racolage et la mise enoeuvre d’une politique de pénalisation du client de la prostitution.
Une réelle politique de logements prioritaires pour les femmes en danger.
La mise en place d’un Observatoire national des violences qui étudie, impulse, évalue les politiques menées.

Rejoignez le Front de Gauche pour l’Egalité Femmes-Hommes
http://feministe.appels.frontdegauche.fr

Changeons la politique, osons la démocratie !

Un Collectif du Front de Gauche
est créé à Noisy le Grand – Gournay

L’approfondissement de la crise renforce l’urgence d’un changement de politique.

Le vieux monde capitaliste craque de toutes parts. L’économie mondiale est au bord d’une dépression historique doublée d’une crise écologique majeure.

Mais les peuples ont commencé à redresser la tête : après l’Amérique Latine, l’aspiration à ne plus subir et à vivre mieux a fait tomber des dictatures vieilles de plusieurs décennies de l’autre côté de la Méditerranée.

En France et en Europe, de quel côté les événements vont-ils aller ? Tout dépend du choix de société que nous allons faire.

Le changement passe par la mobilisation des citoyens, à la fois dans les luttes et dans les urnes.

Avec leur « Pacte pour l’Euro+ » et leur « règle d’or », N. Sarkozy et la Droite veulent imposer encore plus d’austérité pour satisfaire les marchés financiers et faire payer leur crise aux peuples.

Le peuple doit exercer le pouvoir et prendre les décisions politiques et économiques qui lui conviennent. Il ne suffit plus de résister, il faut aussi travailler à l’alternative.

Nicolas Sarkozy est largement discrédité ; il doit être battu. Encore faut-il dire pour quoi faire.

S’agit-il de prendre le relais de la Droite pour imposer une cure renforcée d’austérité à l’image des gouvernements socialistes de Grèce et d’Espagne, avec au bout la certitude d’aller dans le mur et, en désespérant encore un peu plus le peuple, de faire le lit d’une extrême-droite à l’affût ?

Non, le rôle de la Gauche n’est pas de gérer au mieux la crise mais d’en sortir ! Ce n’est pas de rassurer les marchés financiers, mais de les désarmer comme l’appellent de leurs vœux les Indignés partout dans le monde.

C’est tout le sens de la campagne que le Front de gauche veut engager avec son programme et son candidat à l’élection présidentielle de 2012, Jean-Luc MÉLENCHON. L’intervention massive des citoyens sera la clé pour réinventer l’avenir.

Nous ne vous appelons pas à soutenir le Front de Gauche mais à l’investir pour qu’il devienne l’affaire de tous.

Les citoyens ne doivent pas être spectateurs de la vie politique, le temps n’est plus à la délégation de pouvoirs et au choix entre plusieurs sauveurs suprêmes. Le temps est venu des choix politiques élaborés par les citoyens et portés par les élus et non l’inverse.

C’est le but de la création dans notre circonscription d’un « Collectif du Front de gauche élargi».

Ce collectif veut rassembler des hommes et des femmes désireux de s’engager pour une politique alternative au capitalisme. Il est ouvert à tous, citoyen engagé ou pas dans un parti politique, militant syndicaliste, associatif …

Cet engagement citoyen va être décisif, avant, pendant et après les scrutins de 2012.

Ce Collectif du Front de Gauche va engager des initiatives d’information et de débat dans nos villes. Elles prendront la forme d’assemblées citoyennes et d’ateliers législatifs.

Alors vous aussi, investissez la campagne du Front de gauche. Reprenez le goût de la politique ! Participez aux affaires qui vous concernent !

C’est tous ensemble que nous construirons une nouvelle société.

%d blogueurs aiment cette page :