Communiqué de presse – Ile de France : Une zone unique durable !

1280px-Validateur_Navigo_Metro-RERL’adoption par les députés d’une hausse 0,13 point du Versement Transport devrait permettre au Pass Navigo unique de voir enfin le jour en Ile-de-France.

Notre groupe a été le premier dès 2007 à proposer la Zone unique, avec une tarification juste reposant sur les entreprises. Nous nous sommes battus depuis sans relâche, et ce avec la majorité régionale à partir de 2010, pour faire aboutir ce projet porteur de solidarité et de transformation sociale, de justice territoriale et de progrès écologique. Nous nous réjouissons donc de sa concrétisation !

Il s’agit d’une excellente nouvelle, en particulier pour tous les usagers de grande couronne, qui subissaient depuis trop longtemps cette triple peine voulant que, plus on habite loin du centre, plus on s’épuise dans les transports, et plus on paie cher.

Nous aurions cependant souhaité que cette bonne nouvelle ne soit pas gâchée par un montage financier s’avérant, au final, de trop faible portée.

Cette hausse à minima du Versement transports rapportera 220 millions d’euros par an. Les entreprises économiseront en contrepartie 80 millions d’euros sur le remboursement à 50% des abonnements de leurs salariés, et ont obtenu une exonération de la redevance pour créations de bureaux (RCB).

Il restera donc dans l’immédiat à trouver près de 200 millions d’euros pour compléter le financement, et certainement davantage pour les années à venir, en raison des coûts croissants de fonctionnement des futures infrastructures de transport. Qui paiera ?

Les premiers sollicités seront les usagers des zones 1-2, dont les abonnements passeront l’an prochain de 67,10€ à 70€, soit une hausse de 4,3%, bien supérieure à l’inflation.
Après les hausses déjà subies ces dernières années, suite notamment au passage de la TVA transports de 5,5% à 10%, le pouvoir d’achat de ces usagers sera donc grevé́ davantage par ce choix financier.

La Région sera, de tout évidence, elle aussi mise à contribution, ceci alors même que la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités se fera sentir de plus en plus lourdement.

Disons-le clairement : il n’est pas envisageable pour nous que la Région renonce à ses politiques sociales pour palier un plan de financement à courte vue.

S’il faut se féliciter de la mise en place dès 2015 du Pass Navigo unique, un financement pérenne et plus juste pour les usagers et les collectivités reste donc à trouver !

Pour nous le combat continue :

Pour obtenir d’urgence la TVA transports à 5,5%.

Pour une hausse plus conséquente du Versement transport en Ile-de-France, tenant compte de la réalité́ des territoires.

C’est ce que vont porter les sénatrices et les sénateurs du groupe Communiste Républicain et Citoyen lors de l’examen du projet de loi de finances (PLF) 2015.

Voter en faveur de cette proposition, c’est la garantie d’un financement réellement de long terme, et vraiment juste, de la Zone unique. La mobilisation du plus grande nombre est nécessaire, dans l’intérêt de la collectivité régionale et de tous les usagers franciliens.

Noisy Solidaire- À Gauche Vraiment ! exerce un recours administratif contre le règlement intérieur du Conseil Municipal de Noisy-le-Grand

Communiqué de presse 24/11/2014

Noisy Solidaire- À Gauche Vraiment ! est un collectif existant depuis 2008, formé par la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique, le Nouveau Parti Anticapitaliste, le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche, et des militants non encartés.

 La liste a deux élus conseillers municipaux d’opposition.

Le 22 octobre 2014, Mme Patricia Bétuel et M. Fabrice Scrève, conseillers municipaux d’opposition de la liste Noisy Solidaire- À Gauche Vraiment ! au conseil municipal de Noisy-le-Grand (93) ont déposé auprès du tribunal administratif de Montreuil un recours en annulation de la délibération du 10/07/2014 entérinant le règlement intérieur de l’assemblée municipale.

Ce recours contentieux fait suite à un premier recours gracieux exercé auprès du préfet de la Seine-Saint-Denis le 23/08/2014, resté sans réponse.

Le recours vise à permettre l’expression des élus de l’opposition dans les supports de communication financés par la municipalité. Cette expression est actuellement impossible en raison des règles fixées par la majorité municipale (PS-MRC-EELV), en contradiction avec le Code Général des Collectivités Territoriales et plusieurs jurisprudences administratives au terme desquels : « Le droit d’expression est lié au mandat qui demeure individuel à chaque élu même isolé ».

Le recours formé par les deux élus vise également à demander à ce que le nombre de questions orales par les conseillers municipaux ne soit pas limité comme c’est le cas actuellement, ce qui est également contraire au droit. Enfin le recours demande de réaffirmer que les débats sont publics, et peuvent dès lors donner lieu à enregistrement vidéo et diffusion sur internet. Le règlement intérieur actuel peut laisser penser que seuls les services municipaux auraient l’autorisation d’effectuer cet enregistrement.

LOGOS Noisy solidaire

 

bandeau_ecoles_primairesTract-rythmes-scolaires-VTract-rythmes-scolaires-R

bando-15-novCONTRE LE BUDGET D’AUSTERITE DE VALLS PDF

Projet Invitation débat GMT rProjet Invitation débat GMT v (2)

Manifestation pour une Alternative à l’Austérité

AFFICHE_15_NOV_PLe Front de Gauche soutient l’appel à une journée nationale de manifestations le 15 novembre initiée par le collectif « Alternative à l’austérité  » (ex Collectif du 12 avril) dont il est partie prenante. Le Front de Gauche œuvrera à faire de cette date une journée qui compte dans la situation politique et sociale du pays.

En conséquences, le Front de Gauche appelle ce jour-là ses militants, ses sympathisants et plus largement tous ceux et toutes celles qui refusent la politique menée par le gouvernement à manifester à Paris et dans les grandes villes de France.

Ensemble nous dirons non à la politique libérale menée par le gouvernement Valls, non à son budget d’austérité dont nous appelons au rejet par les député-e-s, non aux exigences du Medef !

Ensemble nous voulons faire du 15 novembre une étape pour rassembler et construire une alternative à la politique actuelle !

%d blogueurs aiment cette page :